Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteComprendre...Aspects psychologiques, entourage
Dernière mise à jour :
mardi 29 septembre 2020
Statistiques éditoriales :
437 Articles

Statistiques des visites :
2846620 
depuis 09 Septembre 2008



Informations

Covid-19.

Covid-19 : L’Institut pour la Recherche sur la Moelle Épinière et l’Encéphale (IRME) avec le soutien de GMF SOLIDARITÉ Fonds d’Entraide du Groupe GMF met en place une cellule de soutien psychologique pour les familles

Des téléconsultations avec nos psychologues et neuropsychologues vous sont proposées.

A qui la cellule de soutien psychologique s’adresse-t-elle ? La cellule de soutien psychologique s’adresse prioritairement aux familles des traumatisés médullaires et crâniens qui connaissent une forte exposition à des facteurs de stress et d’anxiété du fait du contexte inédit qu’engendre la crise du Coronavirus : difficultés rencontrées avec les aides à domicile, gestion de planning dans une situation organisationnelle dégradée, exposition à la souffrance/la mort, crainte d’une contamination…

Mais dans la mesure de nos possibilités, ce dispositif concerne chaque personne qui en ressent le besoin.

La prise de rendez-vous s’effectue par mail : irme@noos.fr

http://irme.org.


Voir notre sélection de liens mis à jour sur le covid-19 :

www.moteurline.apf.asso.fr.


Numéros d’appels .



 
Newsletter APF France handicap

Si vous ne connaissez pas la

Newsletter APF France handicap

du site www.apf-francehandicap.org

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter mensuelle pour suivre les actualités nationales et proche de chez vous :

Actions politiques, évènements associatifs, rencontres locales, nouveaux dispositifs...

Cliquer ici.

 
RéCréAction

Dans RéCréAction , il y a Action pour l’ensemble des défis individuels et collectifs autour de l’activité physique, de la Création artistique et de la mise en valeur des créateurs de l’association.

Il y a aussi Action et RéAction, car cette page est née lors d’un épisode particulier, il porte l’envie d’agir et de réagir pour rompre l’isolement des personnes en situation de handicap.

Il y a enfin RéCréAction avec un clin d’œil à la cour de récréation : n’est-elle pas l’endroit idéal des rendez vous pour créer, s’inspirer, se rencontrer, partager, jouer et garder le lien.

www.facebook.com/RéCréAction.

 

Témoignages

Lire / écrire

www.paratetra.apf.asso.fr

© Sylvaine Séré de Rivières

 
Les Cordées - concours 2020 !

Beauté Sauvage ! Règlement

Une cordée… C’est un groupe de personnes qui discute par un échange de courrier ou sur un forum, sur une thématique de leur choix.

 

Le retour à domicile après le séjour en centre de réadaptation

Auteur : Nathalie Zaccomer, Psychologue |  38313 visites | En ligne : 26 mars 2008

Les phases de deuil après la survenue d’un handicap

Par Nathalie Zaccomer : Psychologue à APF Ecoute Infos (octobre 2007) Texte ci-dessous.

Elisabeth Kübler-Ross a présenté un modèle théorique des phases de deuil (déni, révolte, marchandage, dépression, acceptation) que l’on rencontre également après la survenue d’un handicap.

Par rapport à ce qu’elle décrit, certaines formules vont ajouter la phase de pardon (après la révolte et la dépression). Il est décrit également après la phase d’acceptation et d’adaptation à la réalité, une phase de mise en oeuvre d’actes concrets où l’on "range" le passé, puis une phase de pardon à soi même et aux autres, enfin une phase d’"héritage", fruit du deuil : c’est le retour d’une énergie positive pour réinvestir des choses et des personnes, enfin la phase où la personne ose signifier à son entourage qu’elle n’est plus en deuil (reprend des contacts...).

Ces modèles théoriques permettent d’avoir des repères mais il faut bien garder à l’esprit que dans la réalité rien n’est figé et dépassé une bonne fois pour toutes. Une phase de révolte ou de dépression peut revenir à l’occasion d’un événement qui va confronter à nouveau au handicap brutalement.

Les prises de conscience sont d’abord partielles avant d’être globales et souvent c’est aussi au fur et à mesure que des solutions sont adoptées sur le plan pratique, que ces prises de conscience se font. Autrement dit, la négociation du deuil de ce que la personne était avant est inséparable des processus de rééducation et de réaménagement de l’environnement. Cela se fait progressivement. C’est pourquoi, une adaptation technique et environnementale trop longue (problèmes de financement, ....) peut faire durer dans le temps par exemple une phase de dépression qui, peut-être, dans un cas contraire, aurait été moins longue...

Inévitablement, une fois de retour à domicile après son séjour initial en Centre de Réadaptation, à chaque fois qu’un problème va devoir être résolu, la personne va faire la comparaison par rapport à ce qui se passait avant ou par rapport à la facilité de la prise en charge en Centre de Réadaptation où l’environnement était étudié pour cela. Cela peut la replonger dans la révolte ou l’abattement ; c’est pourquoi, il peut être important de l’aider à fixer ses priorités par rapport à la résolution des différents problèmes, en créant, si nécessaire, un échéancier.

Tout en restant centré sur ce qu’elle souhaite, il faut aussi pouvoir introduire par petites touches des éléments qu’elle ne souhaite pas ou auxquels elle ne pense pas, pour qu’elle fasse son chemin en y réfléchissant. La difficulté réside sans doute dans le fait d’oser confronter parfois la personne à des situations de difficulté (quand on la sent suffisamment solide pour cela) de manière à faire naître la demande...

Lors du retour à domicile, se rencontrent à la fois le passé qui n’est plus et un avenir à construire. Tant que la personne peut faire des projets, même à court terme (surtout peut-être au départ), elle est dans le désir, donc dans une reconstruction ; ce qui est plus long et plus difficile à mettre en place car cela suppose un réaménagement identitaire, c’est un nouveau projet de vie qui suppose d’avoir trouvé un nouveau sens à sa vie. Il est vrai que certains aménagements pratiques devront être revus une fois que cette élaboration aura pu se faire. Mais sur le plan pratique, une personne peut savoir très vite si elle préfère une baignoire ou une douche accessible dans sa salle de bain.

Toute expérimentation pratique mettant en jeu le corps peut, de toutes façons, aider la personne à réinvestir celui-ci de manière positive dans la mesure où elle voit qu’elle "peut en faire quelque chose" malgré tout. Cela peut contribuer à remettre en place une nouvelle image du corps avec laquelle elle se sent en accord.

Nathalie Zaccomer Psychologue - APF ECOUTE INFOS (octobre 2007)

 

Articles de cette rubrique

  1. Le blog des parents handis, ça roule ! (un blog APF) pour vous...
    Origine : 23 juin 2015 | | En ligne : 23 juin 2015

  2. Vidéo : Situation de handicap et l’aide aux aidants (CRAMIF)
    Origine : juin 2011 | Auteur : CRAMIF | En ligne : 5 juin 2013

  3. La dépression chez un blessé médullaire n’est pas une fatalité (Faire Face Paratétra)
    Origine : mars 2011 | Auteur : Adelaïde Robert-Géraudel, journaliste | En ligne : 26 septembre 2011

  4. Étude longitudinale de la qualité de vie chez les blessés médullaires tétraplégiques : l’enquête TétrAfigap II
    Origine : octobre 2010 | Auteur : Entretiens de la Fondation Garches | En ligne : 30 août 2011

  5. Une sensibilité insensée ? (champ psychosomatique)
    Origine : 2009 | Auteur : Eve Gardien | En ligne : 26 avril 2013

  6. Le handicap, une douloureuse richesse (la résilience)
    Origine : février 2008 | Auteur : Carole Bourgeois, journaliste | En ligne : 26 février 2008

  7. Dynamique de projet et lésion médullaire récente
    Origine : octobre 2007 | Auteur : Nathalie Zaccomer, Psychologue | En ligne : 26 mars 2008

  8. Le retour à domicile après le séjour en centre de réadaptation
    Origine : 2007 | Auteur : Nathalie Zaccomer, Psychologue | En ligne : 26 mars 2008

  9. Le long chemin du deuil - Faire Face
    Origine : février 2005 | Auteur : Carole Bourgeois, journaliste | En ligne : 1er février 2008

  10. La question de la plainte (APF Formation)
    Origine : janvier 2004 | Auteur : APF Formation , Dr Mathieu Dousse | En ligne : 15 juillet 2013

  11. Douleur et handicap à l’adolescence (APF Formation)
    Origine : janvier 2004 | Auteur : Dr Anne-Claire De Crouy , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  12. L’annonce, seuil d’un processus de "co-naissance" au handicap (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : APF Formation , Marc Brzutowski | En ligne : 15 juillet 2013

  13. Le respect bousculé… en quoi la dépendance entraîne des attitudes non respectueuses (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : APF Formation , Simone Korff-Sausse | En ligne : 15 juillet 2013

  14. Le respect...une question de reconnaissance... (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : APF Formation , Jean-Pierre Chevance | En ligne : 15 juillet 2013

  15. Processus de l’acceptation chez le blessé médullaire P. Drolet - Canada
    Origine : 2000 | Auteur : Pierre Drolet | En ligne : 25 février 2008

  16. Annonce du handicap au blessé medullaire adulte
    Origine : 1995 | Auteur : APF, Conseil scientifique | En ligne : 26 février 2008

  17. Réflexion éthique : notion de la personne dans le cadre d’une lésion médullaire DEA (1994)
    Origine : 1994 | Auteur : Alain Bremond | En ligne : 26 mars 2008

  18. Annonce du handicap de l’adolescent - (Espace éthique/Assistance publique–Hôpitaux de Paris)
    Auteur : Espace éthique/AP-HP | En ligne : 8 avril 2008