Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteComprendre...Ostéome, HRA, dysphagie, etc.
Dernière mise à jour :
mercredi 17 avril 2019
Statistiques éditoriales :
409 Articles

Statistiques des visites :
2107836 
depuis 09 Septembre 2008



Informations

Vacances

Depuis plus de 80 ans, APF Évasion France handicap organise des séjours en France et à l’étranger, pour mineurs et adultes.

Consultez nos brochures 2019 :

- www.apf-evasion.org/vacanciers/preparer-ses-vacances.

 
AIDANTS

Les formations-sensibilisation RePairs Aidants

 

Exprimez-vous

Vous nous dites... partage d’expériences.

et lisez les témoignages :

 
Cordées

Les cordées sont un moyen de prendre du plaisir à travers l’écriture que l’on soit jeune, âgé, en situation de handicap, en activité, retraité, footballeur, danseur, jongleur, petit, grand… les cordées sont faîtes pour vous, pour tous !

 

Sport paralympique : le boosting, une technique de dopage rare et dangereuse. (2016).

Auteur : Geoffroy R. |  404 visites | En ligne : 8 février 2018

Sport paralympique : le boosting, une technique de dopage rare et dangereuse.

Se casser un doigt de pied, s’infliger des chocs électriques ou se tordre les testicules… certains athlètes paraplégiques et tétraplégiques peuvent se livrer à la mutilation dans le but d’améliorer leurs performances.

(...).

Pour la délégation française actuellement présente à Rio, cette pratique tient de toute façon de la « mythologie ». « Il est possible que certains soient en situation d’hyperréflexie autonome malgré eux : à cause d’un problème dû à une lésion cutanée, une infection urinaire ou un problème médical qui n’a pas été diagnostiqué au préalable. Mais pour le reste, je pense que le boosting en tant que dopage reste légendaire : sur les dix dernières années, pour ce qui est des Jeux paralympiques, aucun n’a été contrôlé dans cette situation », s’agace le médecin de l’équipe de France à Rio, Frederic Rusakiewicz. Parmi ses athlètes, il l’assure, jamais personne ne lui a confié avoir eu recours à cette technique radicale. Si le phénomène reste rare, l’IPC veut s’assurer qu’il disparaît pour de bon. « En durcissant les contrôles, on espère faire passer le message aux athlètes : restez en dehors de ça, parce que vous jouez avec votre vie. »

Par Romain Geoffroy Publié le 13 septembre 2016.

- L’article en entier sur le journal : www.lemonde.fr.



 

Articles de cette rubrique

  1. Ostéome : une ossification anormale.
    Origine : 2015 | Auteur : www.allodocteurs.fr | En ligne : 8 février 2019

  2. Dysréflexie autonome - Canadian Family Physician
    Origine : août 2012 | Auteur : Canadian Family Physician | En ligne : 12 juin 2013

  3. Dysréflexie autonome - Article Canadien
    Origine : mars 2011 | Auteur : Jill Peterson, Toronto Rehab Canada | En ligne : 12 juin 2013

  4. Dysphagie chez les blessés médullaires : volet orthophonie (Montréal)
    Origine : 2004 | Auteur : Véronique Lavoie et Karine Marcotte | En ligne : 29 février 2008

  5. Hyper réflexie autonome (HRA), conduite à tenir. Dr. M. Delcey APF (2000)
    Origine : 2000 | Auteur : Dr Michel Delcey | En ligne : 6 juin 2008

  6. Sport paralympique : le boosting, une technique de dopage rare et dangereuse. (2016).
    Auteur : Geoffroy R. | En ligne : 8 février 2018