Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteParaplégie - TétraplégieComprendre...Aspects psychologiques, entourage
Dernière mise à jour :
mardi 9 mai 2017
Statistiques éditoriales :
353 Articles

Statistiques des visites :
1479633 
depuis 09 Septembre 2008



Informations

Exprimez-vous

Vous nous dites... partage d’expériences.

et lisez les témoignages :

 

Écoute Handicap Moteur :


Des difficultés à utiliser le téléphone ?

PARATETRA - PSY est un service d’écoute et de soutien psychologique en ligne (tchat et mail), anonyme et gratuit.

www.paratetra.apf.asso.fr.

 

APF Écoute Parents

Un numéro vert d’écoute et de soutien
Des personnes comme vous sont à votre écoute. Voir le lien

 
 

Le handicap, une douloureuse richesse (la résilience)

Auteur : Carole Bourgeois, journaliste |  17930 visites | En ligne : 26 février 2008

Article de notre magazine Faire Face, février 2008.

Le handicap, une douloureuse richesse

Se relever après un accident, renaître à la vie avec d’autres repères, c’est dans un esprit que s’inscrit le phénomène de résilience, un concept largement médiatisé par les ouvrages du neuropsychiatre Boris Cyrulnik. La résilience, une pulsion de vie pour laquelle l’entourage joue un grand rôle.

« Que vas-tu devenir « ? »

Souffle dans un sanglot la mère de Laetitia à sa fille de 28 ans qui émerge à peine d’un accident de randonnée amputée des deux pieds. Pour sa mère, la vie de sa fille est « foutue ». Mais pas pour la jeune femme ! En effet, en quelques années, celle-ci va reprendre sa vie en main, se passionner pour la course de fond grâce à ses nouvelles prothèses et entamer des études qui la mèneront vers un métier d’aide…
Cette capacité à surmonter les traumatismes s’appelle la « résilience ». Le terme, emprunté à la physique, désigne le retour à l’état initial d’un élément déformé. Cette extraordinaire pulsion de vie, médiatisée par le neuropsychiatre et éthologue Boris Cyrulnik, se révèle chez certaines personnes qui ont subi un traumatisme psychique et/ou physique : accident de la circulation ou thérapeutique, maladie agression… Valides ou handicapés, conscients de leurs incapacités et de leurs séquelles, les résilients mobilisent leurs ressources internes et se reconstruisent, plus forts, capables d’aimer, de travailler et de fonder une famille.
Évidemment, pas de miracle. Ce parcours de résilience s’inscrit dans une longue durée, souvent celle de toute une vie, jalonnée de défis que tout être humain ne relève pas.

Une part d’identité

Parmi les étapes à franchir, deux s’avèrent essentielles. Première d’entre elles : la délivrance. Dans le cadre d’un soutien thérapeutique, elle consiste à raconter son drame en libérant les sentiments qui y sont attachés. Ainsi, d’intenses réactions émotives peuvent exploser : pleurs, désespoir, colère, rage, régressions, rejet… Selon Boris Cyrulnik, cette décharge permet de devenir actifs et de reprendre sa place dans l’expérience traumatique, puis, plus tard au centre de sa vie. En affirmant « je suis celle qui a vécu cette expérience », la personne transforme ce dont elle à été victime en une caractéristique de son identité, une sorte de « douloureuse richesse ».
Plus tard, la deuxième étape fondamentale consiste, après une expérience de profonde impuissance, à récupérer son pouvoir et à en assumer les responsabilités.
Ainsi, Nicolas d’Arbigny, victime d’un accident de la route en 1982 qui le laisse tétraplégique à 22 ans, choisit de se battre pour obtenir justice et indemnisation : « Avec mon avocat j’ai porté le procès contre l’assurance du fautif pendant cinq ans. Lorsque j’ai obtenu une indemnisation financière satisfaisante. J’ai ressenti de l’estime pour moi-même. Par la suite, j’ai mis mon expérience au service des autres en collaborant auprès d’un architecte spécialisé dans la construction accessible, ou lorsque j’ai Co -fondé l’association Divac pour aiguiller les personnes accidentés. J’ai retrouvée de l’amour propre. »

Résilience familiale

Si la personne blessée traverse des épreuves, sa famille et son entourage n’en subissent pas moins que les conséquences. Lors de la survenue brutale d’une déficience de leur enfant, les proches vivent différentes phases qui rappellent le travail en deuil : Choc, déni, colère et recherche de responsables, résignation et dépression, acceptation et recherche d’un nouveau mode de vie. On parle alors de « résilience familiale » ; mais il arrive parfois, et plus souvent qu’on ne le croit, que la famille refuse la réalité ; Ainsi, les parents de Laetitia refusaient-ils de la recevoir en fauteuil roulant, tandis que ceux de Nicolas d’Arbigny ne l’ont pas hébergé au sortir du centre de rééducation. Pour tous deux, c’est un membre éloigné de la famille qui jouera le rôle de repère. Pour d’autres, ce sera un ami ou un professionnel de confiance. Ces « tuteurs de résilience », comme les appelles Boris Cyrulnik, ont l’intelligence du cœur et accompagner la personne sans tenter ni de la sauver, ni d’interférer dans ses choix de vie. « Imposer une aide non souhaitée maintient la personne dans le rôle de victime », écrit le neuropsychiatre. « C’est au contraire des espaces de créativité dont elle a besoin, des occasions de relever des défis à sa mesure et, en même temps, de regagner sa fierté. Il faut beaucoup de lucidité sur nos motifs, nous accompagnant, pour que notre intervention ne devienne pas une prison ». Rendre la personne consciente de ses capacités, voilà bien la réelle position résiliente.

 

Articles de cette rubrique

  1. Le blog des parents handis, ça roule ! (un blog APF) pour vous...
    Origine : 23 juin 2015 | | En ligne : 23 juin 2015

  2. Vidéo : Situation de handicap et l’aide aux aidants (CRAMIF)
    Origine : juin 2011 | Auteur : CRAMIF | En ligne : 5 juin 2013

  3. La dépression chez un blessé médullaire n’est pas une fatalité (Faire Face Paratétra)
    Origine : mars 2011 | Auteur : Adelaïde Robert-Géraudel, journaliste | En ligne : 26 septembre 2011

  4. Étude longitudinale de la qualité de vie chez les blessés médullaires tétraplégiques : l’enquête TétrAfigap II
    Origine : octobre 2010 | Auteur : Entretiens de la Fondation Garches | En ligne : 30 août 2011

  5. Une sensibilité insensée ? (champ psychosomatique)
    Origine : 2009 | Auteur : Eve Gardien | En ligne : 26 avril 2013

  6. Le handicap, une douloureuse richesse (la résilience)
    Origine : février 2008 | Auteur : Carole Bourgeois, journaliste | En ligne : 26 février 2008

  7. Dynamique de projet et lésion médullaire récente
    Origine : octobre 2007 | Auteur : Nathalie Zaccomer, Psychologue | En ligne : 26 mars 2008

  8. Le retour à domicile après le séjour en centre de réadaptation
    Origine : 2007 | Auteur : Nathalie Zaccomer, Psychologue | En ligne : 26 mars 2008

  9. Le long chemin du deuil - Faire Face
    Origine : février 2005 | Auteur : Carole Bourgeois, journaliste | En ligne : 1er février 2008

  10. La question de la plainte (APF Formation)
    Origine : janvier 2004 | Auteur : Dr Mathieu Dousse , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  11. Douleur et handicap à l’adolescence (APF Formation)
    Origine : janvier 2004 | Auteur : Dr Anne-Claire De Crouy , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  12. L’annonce, seuil d’un processus de "co-naissance" au handicap (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : Marc Brzutowski , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  13. Le respect bousculé… en quoi la dépendance entraîne des attitudes non respectueuses (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : Simone Korff-Sausse , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  14. Le respect...une question de reconnaissance... (APF Formation)
    Origine : janvier 2003 | Auteur : Jean-Pierre Chevance , APF Formation | En ligne : 15 juillet 2013

  15. Processus de l’acceptation chez le blessé médullaire P. Drolet - Canada
    Origine : 2000 | Auteur : Pierre Drolet | En ligne : 25 février 2008

  16. Annonce du handicap au blessé medullaire adulte
    Origine : 1995 | Auteur : APF, Conseil scientifique | En ligne : 26 février 2008

  17. Réflexion éthique : notion de la personne dans le cadre d’une lésion médullaire DEA (1994)
    Origine : 1994 | Auteur : Alain Bremond | En ligne : 26 mars 2008

  18. Annonce du handicap de l’adolescent - (Espace éthique/Assistance publique–Hôpitaux de Paris)
    Auteur : Espace éthique/AP-HP | En ligne : 8 avril 2008